Les conditions de vie des animaux en animaleries

Les animaux présentés dans les animaleries sont trop mignons !! Mais d’où viennent-ils ? Dans quelles conditions viennent-ils au monde et sont-ils élevés ?

A noter :

  • 63 millions d’animaux de compagnie en France
  • Le trafic d’animaux est le troisième plus important dans le monde, après celui des armes et de la drogue

Maltraitances en animaleries

A plusieurs dans des cages des animaleries à longueur de journée, les animaux s’ennuient profondément et ne sortent quasiment jamais : une sortie réglementaire par jour dans des cages « un peu plus grandes », rarement en plein air.

De nombreux témoignages montrent la maltraitance dans de nombreuses animaleries, sur le manque de soins notamment, sur le fait que le profit des enseignes passe avant le bien-être animal. De plus, chiens, chats, poissons, NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie : lapins, hamsters…), ne sont pas tous logés à la même enseigne. Plus un animal coute cher plus il reçoit des soins et de l’attention par les vendeurs.

Les NAC et les poissons sont les moins bien logés… En effet, les poissons, rongeurs et oiseaux malades ne sont pas soignés. Ce ne serait pas assez rentable. La majorité des NAC meurent rapidement en arrivant à l’animalerie.

Les vendeurs sont prêts à tout pour que vous repartiez avec un animal, quitte à vous donner par exemple un gros chien si vous êtes en appartement. Et une fois qu’un animal est trop « vieux », c’est-à-dire qu’il n’est plus assez « mignon » pour avoir des chances d’être acheté, il est dans certains cas euthanasié car c’est ce qui revient le moins cher à l’animalerie. C’est vraiment le profit avant tout.

NAC lapins animalerie earth carriers

Et d’où viennent-ils ?

La plupart des animaux que l’on trouve dans les vitrines des animaleries viennent d’élevages, entassés dans des petites cages. On peut voir des allées entières de cages empilées les unes sur les autres jusqu’au plafond. Ces animaux ne voient que très peu le jour, et sont vendus aux animaleries très jeunes (même avant la période de sevrage parfois, car ils sont plus « mignon » et faciles à vendre). Les animaux se reproduisent énormément pour maximiser les ventes sans qu’ils ne reçoivent assez de soins pour vivre dans de bonnes conditions. Comme ils ont une réelle sensibilité, ces conditions d’élevage les affectent énormément.

chiens cage animalerie elevages earth carriers

La réglementation en France imposant certaines règles comme des vaccinations obligatoires pour être vendus en animalerie, celles-ci achètent leurs animaux dans les pays de l’Est notamment. On estime que 100 000 chiens sont introduits illégalement en France chaque année. Ces animaux présentent régulièrement des maladies dues à un manque de vaccination par l’éleveur, aux conditions de transports déplorables et à l’absence de soins. Les animaux n’étant pas sevrés, ils développent des troubles sociaux, peuvent être peureux, voire agressifs avec leurs maitres.

Un projet de loi en France ?

« L’animal est en droit français considéré comme un bien meuble, il se distingue toutefois des choses inanimées. La loi du 16 février 2015 a conféré à l’animal le statut “d’être vivant doué de sensibilité”. De plus, le code pénal sanctionne les mauvais traitements infligés aux animaux qui constituent des infractions pénales. »

Aujourd’hui en France, un animal peut être vendu sans que ses conditions d’élevage ou son âge ne soient pris en compte. Cependant, depuis le 1er janvier, une réglementation encadre la vente au niveau par exemple le vendeur doit être immatriculé, des documents à fournier à l’acheteur, et concernant les règles sanitaires de l’animal.

C’est un premier pas mais pour le moment la France a encore beaucoup a apprendre d’autres pays comme la Grande Bretagne par exemple, qui a interdit la vente de chiots et chatons de moins de 6 mois (Lucy’s law). En Californie depuis 2019, la vente d’animaux venant d’élevages a été interdite ; seule les animaux de refuges peuvent être vendus.

Que faire à notre échelle ?

Ne soutenez pas les animaleries qui se font de l’argent sur le dos des animaux…

Des associations et refuges, tels que la SPA ou 30 millions d’amis, se battent chaque jour pour sauver et protéger les animaux notamment venant d’élevages. Pour apporter votre pierre à l’édifice, préférez adopter plutôt que d’acheter. Les refuges regorgent d’animaux en tout genre (du chat au cheval). Ils ont tous été sauvés de la maltraitance ou de l’abandon qui cherchent désespérément une famille à aimer.

 

 

Sources : https://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/15227-lhorreur-dun-elevage-de-rongeurs-fournissant-des-animaleries/

https://lesechosvannetais.com/index.php/2020/05/02/animaleries-le-bien-etre-animal-aux-abois/

https://www.avostart.fr/actualites/vente-animaux-interdiction-legale-des-animaleries-en-france

https://www.youtube.com/watch?v=hf1zHyKPNXE

https://www.jardinerie-animalerie-fleuriste.fr/actualites/video-dou-viennent-les-animaux-vendus-en-animalerie-la-quotidienne/442113/

https://elevage-souffrance.blogspot.com/2013/01/les-animaux-vendus-en-animalerie.html

https://www.doctissimo.fr/animaux/chien/choisir-chien/comment-acheter-un-chien-dans-une-animalerie-nbsp

 

CatégoriesNon classé

2 réponses sur “Les conditions de vie des animaux en animaleries”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.